Conseils pour réussir les photos de son faire part de naissance

faire part de naissance
La qualité des photos dépend de plusieurs éléments : le jour du shooting, l’éclairage et le design du faire part de naissance. Chacun d’eux a son importance, d’où l’intérêt de ne pas les négliger. Explications.

Choisir le bon moment pour le shooting

Pour réaliser une photo de qualité pour faire part naissance, il faut commencer par trouver le bon moment pour la prise de vue. Votre enfant a eu une nuit agitée ou n’a pas encore effectué sa sieste ? Il vaut mieux choisir un autre moment pour effectuer le shooting. Ce point est important notamment durant les premiers jours de la naissance. En effet, pendant cette période, les bébés passent la majorité de leur temps à dormir.

Il a faim ? Il a parcouru un long trajet en voiture ? Il risque de ne pas apprécier d’être manipulé, puis de pleurer. Ainsi, vous devez vous assurer qu’il soit à son aise pour prendre sa photo faire part. Cependant, son humeur varie facilement. Dès qu’il arbore un sourire ou qu’il joue, n’hésitez pas à le photographier immédiatement. Si vous voulez réussir vos clichés, l’idéal serait de les effectuer 15 jours après sa naissance. À partir de ce moment, il pleure moins et il s’adapte mieux aux différentes situations.

Vous voulez miser sur l’originalité ? La photo dans la couveuse ou pendant l’allaitement peut vous plaire. Durant ces instants, il est plus serein et plus facile à photographier.

Faire attention à l’éclairage

L’éclairage ou exposition est l’un des éléments clés de la photographie. Si vous réalisez vos photos dans une maison sans source de lumière ni flash, vous risquez de les rater. Les images obtenues seraient sombres et difficiles à reconnaître. À l’inverse, si vous les prenez dans un environnement trop lumineux, elles seront floues.

Si vous effectuez vos photos à l’extérieur, mettez votre enfant à l’ombre pour la prise de vue. Cela permet de régler le contraste de l’image et de réduire l’effet du flash (les yeux de votre petit étant encore fragiles). Vous préférez effectuer la séance à l’intérieur ? Optez pour un éclairage doux dirigé vers un côté. Vous pouvez également placer votre enfant à côté d’une fenêtre accessible aux rayons du soleil. Ensuite, fermez les voilages afin de créer une lumière diffuse.

Le contre-jour est l’une des principales sources d’erreurs lors de la prise de vue. Afin de l’éviter, installez une plaque cartonnée blanche en face de la source de lumière. Ainsi, vous réfléchissez les rayons lumineux sur la face sombre du poupon.

Tenir compte du design du faire part

Vous voulez réaliser des faire part uniques ? Vous devez prendre des photos adaptées à leur design. Vous n’êtes pas obligé de vous contenter d’une photo faire part naissance sur pied ou des portraits, vous avez d’autres possibilités. Si vous optez pour un modèle orné de plusieurs photos, vous pouvez photographier ses mains et ses pieds, par exemple. Ainsi, vous pouvez alterner les clichés pris avec ceux de son visage ou de son corps en entier.

Prendre en photo toute la fratrie peut également être une bonne idée. Faites participer vos ainés à la célébration de cet évènement. Vous pouvez leur demander de s’allonger à côté du petit dernier. Pour cela, vous les placez sur une couverture de couleurs claires. Au moment de prendre la photo, vous devez vous assurer que leurs têtes se trouvent au milieu du cadre. Votre bébé commence à faire des mimiques de toutes sortes ? Profitez de chaque occasion pour les immortaliser. Ainsi, vous disposerez de plusieurs photos uniques à mettre sur vos cartes de naissance.

Vous désirez raconter les premiers jours de votre bébé ? Prenez-le en photo le jour, à la fin de la première semaine et à la fin du premier mois de sa naissance.

Contacter un photographe ou se servir d’un appareil approprié

Ce dernier point est important puisque les appareils mobiles disposent d’une fonctionnalité « photographie ». Certains parents sont tentés de les utiliser pour prendre des photos pour créer un faire part naissance. Si vous projetez de photographier votre enfant, utilisez plutôt un appareil photo. Idéalement, vous devez choisir un modèle capable de produire une image de 300 dpi ou 300 pixels/pouce. Les appareils numériques offrent un bon rendu qu’ils soient compact ou reflex.

La photographie n’est pas votre domaine de prédilection ? Vous pouvez contacter un professionnel. Il dispose des équipements indispensables pour réussir vos clichés. En cas d’imperfections, il peut les embellir en les retouchant. Il peut effacer les boutons et les rougeurs sans modifier les traits caractéristiques de votre enfant.

Votre bébé n’aime pas prendre des photos ? Faire appel au service d’un expert reste la solution la plus appropriée. Il s’agit de l’un des moyens adaptés pour le rassurer, car vous l’assistez durant toute la séance shooting. Les avantages de collaborer avec un professionnel sont encore nombreux. Il possède un œil vigilant et expérimenté qui détecte les erreurs facilement. Que la prise de vue soit mauvaise ou le cadrage erroné, il trouve la solution pour les corriger.